Aujourd’hui

Le karaté : l’art de la main vide

karatedoLe karaté est un art martial japonais d’une grande richesse. C’est un art d’auto-défense par excellence qui allie modernité et tradition. Il se pratique à mains nues et est composé principalement de techniques de poings et de pieds.
Le karaté permet aussi d’aborder des techniques complémentaires telles que les projections ou l’utilisation d’objets divers tel le bâton.

Lorsqu’un adversaire porte une attaque, il faut neutraliser celle-ci par un blocage qui est suivi bien souvent par une contre-attaque pour qu’au final le danger soit écarté.

Cela nécessite une grande maîtrise des techniques.
L’apprentissage du karaté est accompagné par un code de respect.
Ce code est nommé Dojo Kun.

Afin que les pratiquants puissent mesurer leurs compétences, diverses formes de compétitions ont été introduites, ce qui place également le karaté sous un aspect sportif.

Le karaté demeure toutefois un art de vivre où le développement personnel se conjugue au quotidien, une philosophie à part entière au dojo comme dans la vie.

Une des principales caractéristiques du karaté est la recherche de l’efficacité.  Le corps, l’esprit et la technique ne font qu’un.

L’enseignement du karaté : les trois grands axes 

L’enseignement du karaté tel que nous le connaissons aujourd’hui passe par trois grands axes : kata, kihon et kumite.

Kata :

Le kata est la mémoire du karaté. Chaque kata est au cœur de l’histoire du karaté.
Dans le passé, l’enseignement du karaté passait exclusivement par l’étude des katas.
Les katas sont en quelque sorte un véritable héritage que nous ont légué les maîtres.
Le mot kata signifie littéralement forme, moule. C’est un exercice codifié dans lequel le pratiquant enchaîne dans un ordre bien précis plusieurs techniques, dans un espace particulier et dans diverses directions.
Ces techniques simulent un combat imaginaire établi contre plusieurs adversaires.
Mais chaque mouvement doit être exécuté dans un état d’esprit d’un véritable combat.
L’apprentissage des katas est une pièce maîtresse dans l’édifice du karaté.
Notre école compte au total 26 katas : Heian Shodan, Heian Nidan, Heian Sandan, Heian Yandan, Heian Godan, Tekki Shodan, Tekki Nidan, Tekki Sandan, Bassai Dai, Bassai Sho, Kanku Dai, Kanku Sho, Empi, Jion, Jiin, Jitte, Hangetsu, Gankaku, Meikyo, Nijushiho, Sochin, Unsu, Chinte, Gojushiho Dai, Gojushiho Sho et Wankan.

Kihon :

Le kihon est une forme d’entraînement exécuté dans le vide. Ce travail s’effectue seul, sans partenaire. Il s’agit d’une série de techniques enchaînées soit dans une seule direction, soit de manière multidirectionnelle.
Dans le passé, il fallait trouver une forme éducative simple pour pouvoir transmettre le karaté dans les écoles au Japon. On a donc extrait des katas des mouvements simples à combiner dans le vide. C’est de là qu’est né le kihon qui assure au pratiquant l’acquisition d’une mécanique gestuelle complète.
C’est par cette répétition que le karatéka parvient à s’approcher de la perfection du geste technique.

Kumite :

Le kumite est l’étude du combat en karaté. Chaque pratiquant doit s’y préparer par des niveaux d’approche différents. Le combat est au cœur des arts martiaux et donc du karaté. C’est l’instant où deux esprits et deux corps s’affrontent.
Quel que soit le type de combat pratiqué en dojo ou lors d’une compétition, tous les coups sont contrôlés. Le combat se déroule dans un cadre réglementaire pour des raisons de sécurité évidentes.

Le karaté pour les enfants

Pour les enfants, le karaté associe apprentissage et plaisir.
Bien que le but d’un cours de karaté n’est pas de jouer mais d’apprendre, l’activité ludique est un besoin spécifique du développement de l’enfant et indispensable à l’évolution harmonieuse de sa personnalité.

Le karaté est donc une solution pédagogique originale qui contribue à la construction psychomotrice et morale de l’enfant. L’apprentissage des techniques associé à une morale applicable dans la vie quotidienne.

Ainsi les valeurs comme le respect, la culture de l’effort ou le courage imprègnent l’enfant tout au long de son évolution.

Publicités